• Henry-Louis AUBANEL

LES CATÉGORIES DE POPULATIONS (POUR LA FRANCE)

Les militaires


Les militaires n'opèrent que sur un théâtre d'opération.(Afghanistan, Mali, etc.). C'est pourquoi lors des opérations comme Vigipirate, ils ne peuvent pas intervenir sur une agression ou vol d'un civil. Légalement, ils n'ont pas le droit. S'ils le font, ils sont hors de la loi.


Depuis la réglementation à évolué, ils sont avec un Policier (OPJ) qui est détenteur de la force publique et obéissent à ses ordres. L'Officier de Police Judiciaire est un policier qui est plus haut gradé que le gardien de la paix et à un champ d'action plus grand.


Depuis la réglementation à évolué, ils sont avec un Policier (OPJ) qui est détenteur de la force publique et obéissent à ses ordres. Cela vient du fait que le territoire Nationale est considéré comme zone de paix et la loi martiale ne s'applique pas.


Dans tous leur process de cérémonie, de déplacement, de protection des sites, ils sont soumis à l'article 122-5 concernant la légitime défense. Cela ne s'applique pas sur leur théâtre d’opération hors territoire Nationale ou des consignes spécifiques leur sont données.


Il se pose alors un problème de réponse proportionnée que le personnel militaire doit appliquer s'il se fait agresser sur le territoire national (en/ou hors service). S'il n'est pas conditionné, il aura une mauvaise réponse et peut finir au tribunal.


Les policiers


Le Policier, il est détenteur de la loi et de la force physique. Le policier qu'il soit ou non en service doit intervenir s’il constate une infraction à loi. La différence vient du cadre légal. Le policier peut utiliser la force en cas d'agression, bien que soumit à la loi sur la légitime défense.


Le travail du policier est d'intervenir en temps de paix pour maintenir l'ordre.

Depuis les attentats de 2005, la loi a été modifiée et le policier peut à sa demande porter son arme de service en permanence, ce qui alors n'était réservé que certains services.


Il y a également une modification non-négligeable apporté pour la police depuis les attentats de 2005. Les policiers ont le droit de faire feu (usage de leur arme) si l'individu est considéré comme dangereux pour eux ou un tiers.(personne avec un couteau dans les mains)


Les Civils


Le civil, c'est vous, c'est moi. Nous sommes soumis à l'article 122-5 du code pénal traitant de la légitime défense. C’est-à-dire que notre réponse doit être proportionnelle en cas d'agression.

La principale différence avec les policiers et les militaires, nous n'avons pas le droit de porter quel qu'armes que ce soit (couteau, matraque, pistolet).


La défense lors de l'agression devient alors compliquée. Vous devez prendre en compte que dans votre défense, vous devenez agresseur aux yeux de la loi à partir du moment où vous récupérez l'arme de votre agresseur.


Alors des questions se posent : comment réagir que la personne en face vous est armée et ne vous veut pas du bien ? Comment avoir une réponse adaptée qui ne vous amènera pas devant le juge.


Le Krav Maga est une solution possible.


https://youtu.be/4eF4EOBn0jk


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône YouTube
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now